Post-bac : quels sont les meilleurs débouchés pour son insertion professionnelle ?

Par Marion

20 juin 2021

"Après 12 mois d’attente à se faire une place dans le monde du travail c’est 86% des jeunes diplomés qui ont dû accepter un emploi autre qu’en CDI, 82% ont dû accepter un salaire inférieur et 72% ont dû se résoudre aussi à déménager, finalement c’est aussi 50% d’entre eux qui ont du prendre un emploi en dehors de leur spécialité de formation" nous informe le Baromètre Apec de l’insertion des jeunes diplômés. 

 

Pour réussir son insertion professionnelle il est important de comprendre et de savoir quels sont les possibles débouchés. 

Choisir une formation n’est pas une chose facile, notamment car le lien entre les formations et les emplois sont complexes. Les formations évolues mais le monde du travail aussi et dans cette société qui évolue rapidement, de nombreux métiers disparaitrons. De plus les jeunes générations se dirigent plus facilement vers des études supérieurs ce qui fait que certaines formations attrayantes se retrouvent surchargées et le débouché lui n’augmente pas. L’augmentation du chômage à également bel et bien sa place dans les paramètre à prendre en compte pour pouvoir s’orienter.

arrow&v
arrow&v
arrow&v

Des paramètres à prendre en compte

Des métiers d’avenir 

Caps Graduation

Des changements à prévoir

En apercevant le bout du tunnel en ce qui concerne la crise sanitaire (on l’espère tous) nous avons vu émerger le télétravail dans toutes les branches ou il était possible de le mettre en place. L’intelligence artificielle est également un secteur d’avenir mais les métiers essentiels comme dans la santé, les livreurs, l’alimentaire vont très certainement être revalorisés suite à leur importance vitale.

Quelques actions mises en place

Pour lutter contre ces difficultés une loi a été voté : la loi du 10 aout 2007 sur les « Libertés et les Responsabilités des Universités. Cette loi a pour but de permettre aux universités d’insister sur l’insertion professionnelle dans les formations en offrant aux étudiants une réussite fondée sur leur travail et mérite. 

De plus, une opération de pôle emploi a été lancé est permet d’accompagner le plan de relance, de rencontrer des employés, et faire découvrir des métiers mais aussi de promouvoir des formations dans le but de faire connaître le monde du travail aux jeunes.

Voici une liste de 17 métiers "anti-chômage" (Glassdoor)

 

Ces métiers sont proposés en fonction des tendances économiques et de l’évolution des métiers. 

  • les métiers de la santé : médecin, infirmier

  • les métiers du service à la personne

  • les métiers de l’environnement, de la finance verte, de l’écologie 

  • ouvrier agricole 

  • data scientist, data analyst et les métiers de la data

  • technicien informatique 

  • responsable de la protection des données 

  • spécialiste en cybersécurité 

  • ingénieur en intelligence artificielle 

  • réalisateur et monteur vidéo

  • webdesigner 

  • développeur mobile 

  • modéliste 3D 

  • les métiers créatifs (contenu, jeu vidéo)

  • préparateur de commandes 

  • les métiers du droit du numérique

  • formateur, coach 

  • commercial

Santé

Agricole

Numérique

Choisir en connaissance de cause

Pour se lancer dans des études ou même une fois lancé il est donc extrêmement important de se questionner sur les débouchés et l’insertion professionnelle.

 

Par exemple : en sortant d’un Masters Lettres langues arts les jeunes diplômés sont 80% a avoir trouvé un emploi en CDI 18 mois après leur validation alors qu’en Masters droit-économie-gestion ils sont 97% (l’Étudiant) après 18 mois. 

Valoriser l’expérience

En effet, l’insertion des jeunes diplômés n’est pas toujours une réussite notamment quand ils se retrouvent obligé d’accepter des métiers pour lesquels ils n’ont pas étudier ou reçoivent un salaire moindre par rapport à leurs qualifications. 

 

Il est également reconnu que certaine formation sont plus valorisées puisqu’elles sont très professionnalisantes, avec des stages, de l’alternance, un séjour à l’étranger. Ces expériences vont jouer un rôle aux moment de l’insertion professionnelle. 

 

Pour pouvoir lier formation et emploi il est donc important de se donner les moyens de réussir en multipliant les expériences professionnelles, de valoriser des formations qui le permettent. Il faut aussi se crée un bon réseau, savoir bien cibler le métier que l'on souhaite exercer.